Miser sur le bien-être pour booster le monde du travail ? C’est le pari (pas si fou) de la psychologie positive. Le principe ? Favoriser le développement personnel, cultiver l’optimisme, renforcer la cohésion des équipes et investir dans une culture d’entreprise bienveillante et fédératrice.

Les principes de la psychologie positive

Si le travail était traditionnellement synonyme d’efforts, de compétition et de mérite, la psychologie positive vient tout bousculer. Au départ de cette pratique, une question toute simple : “Qu’est-ce qui rend les gens HEUREUX ?”. Née au début des années 2000, elle étudie les mécanismes, les conditions et les processus qui contribuent à l’épanouissement et au fonctionnement optimal des gens, des groupes et des institutions (d’un point de vue collectif et individuel).

La psychologie positive se base sur l’observation et l’étude des gens qui vont bien : quelles stratégies mettent-ils en place pour faire face à l’adversité avec sérénité ? comment font-ils face aux soucis du quotidien ? quels leviers activent-ils pour se sentir heureux, durablement ? Elle n’essaye pas d’occulter les émotions perçues négativement (tristesse, frustration, colère), mais souhaite démontrer que nous avons tellement à gagner en cultivant, surtout, des émotions positives.

Appliquée au domaine professionnel, cette pensée s’appuie sur le renforcement positif. Au programme : développer les talents des travailleurs, implémenter un contexte de travail bienveillant et motivant, favoriser les synergies et la cohésion d’équipe, pour optimiser le sentiment de bonheur et permettre à chacun d’atteindre son plein potentiel. En résulterait une hausse de l’engagement et de l’implication des travailleurs envers l’entreprise. Et une meilleure rétention des employés en interne.

Les vertus d’une culture d’entreprise bienveillante

Outil précieux du management, la psychologie positive en entreprise met en lumière les impacts fructueux du bien-être au travail et induit de multiples métamorphoses dans les pratiques de gestion.

Des collaborateurs épanouis et motivés

Le sentiment de bien-être décuple l’énergie et la volonté, oriente l’esprit vers l’action et les solutions, et maximise la créativité. Miser sur l’épanouissement au travail est donc une voie d’accès direct à la motivation, à l’implication et à l’efficacité des travailleurs.

Une performance stimulée

Un esprit optimiste et un environnement de travail bienveillant forment le contexte idéal pour la réalisation individuelle, mais également pour la coopération collective. Le sentiment de bonheur est un levier puissant de la motivation, mais également de l’élan vers autrui dans une optique synergique. C’est donc la performance de chacun et le succès global des équipes qui profitent des principes de la psychologie positive au travail.

Pari gagnant pour la productivité

Cultiver l’émotion positive au travail comporte de nombreuses vertus pour la santé de l’entreprise. L’engagement et le dynamisme suscités par le bien-être concourent à l’augmentation des résultats. Ces bienfaits s’expriment en termes de qualité du travail, de rentabilité de la production, mais également d’innovation, de créativité, de flexibilité, de faculté à rebondir. Autant de fils qui tissent le succès d’une entreprise. Des employés épanouis se rendent au travail avec plaisir et ont tendance à occuper leur fonction plus longtemps. L’entreprise connait donc un taux d’absentéisme et de turn-over limité.

Le bonheur, au bureau aussi !

Opter pour la psychologie positive en entreprise, c’est apporter aux collaborateurs le carburant nécessaire à leur équilibre et à leur performance. La démarche est axée sur des processus plus transparents, un management participatif, fait appel à des outils concrets, et se focalise à la fois sur le présent et sur l’avenir. Le dialogue et la considération des intérêts de chacun constituent son postulat de départ.

« C’est quoi, le bonheur ? »

Parmi les facteurs d’influence qui conditionnent notre épanouissement se trouvent la génétique et les événements extrinsèques. Mais la psychologie positive a également révélé le rôle majeur de nos perceptions. Autrement dit, le bonheur, c’est surtout une façon de voir les choses. S’orienter vers le positif et les solutions, transformer les échecs en opportunités, les difficultés en challenges, constitue des garanties d’un niveau de bien-être élevé.

Les outils de la psychologie positive au travail

  • L’empathie : exprimez vos ressentis et vos besoins, écoutez et accueillez ceux des autres. L’empathie et la communication non violente renforcent la cohésion d’équipe et le sentiment de reconnaissance.
  • Le droit à l’erreur : la politique du droit à l’erreur est, contre toute attente, un gage de succès en entreprise. Les erreurs représentent des opportunités d’échange et de feed-back entre les travailleurs. Elles sont souvent à la source de l’innovation et de la créativité. Le droit à l’erreur favorise l’audace et l’initiative et augmente la confiance des travailleurs.
  • Focus sur les talents : la psychologie positive invite à potentialiser et à mutualiser les talents des travailleurs. En plus de développer leurs compétences, cette approche leur apporte de la reconnaissance et de la valorisation. Investir dans les aptitudes de ses employés est une garantie de succès pour le collectif, atteignant même des objectifs insoupçonnés au départ !
  • Des habitudes et outils individuels : à l’échelle personnelle, des outils simples et accessibles favorisent le sentiment de bien-être et de confiance au quotidien. Pensez à vous focaliser sur vos points forts, pratiquez la relaxation ou la méditation, placez les obstacles en perspective et cultivez des échanges authentiques avec vos collègues.
  • Des avantages bien-être : pour un équilibre vie privée-vie professionnelle optimal, proposer un abonnement dans un centre sportif et des repas de midi diététiques à la cantine constitue d’excellents investissements au service du bien-être des travailleurs.

La psychologie positive au travail représente donc un investissement avantageux pour le travailleur et pour l’entreprise. Miser sur le bien-être en valorisant les talents, les synergies et l’épanouissement professionnel, c’est opter pour des travailleurs heureux et une entreprise florissante.