Le portfolio est la carte de visite privilégiée de tout architecte. En quelques pages, il permet à celui ou celle qui le feuillète de se faire une première impression des projets déjà réalisés. Pour attirer l’œil des recruteurs, il doit respecter certaines règles : miser sur un design sobre mais original, privilégier la qualité à la quantité, suivre une charte graphique définie…

1. Privilégiez l’image

… et limitez, par conséquent, le texte au strict minimum. Un bon portfolio est avant tout visuel et esthétique. Les recruteurs n’ont pas forcément le temps d’analyser tous vos documents en profondeur. Choisissez donc consciencieusement les photos, croquis, plans et maquettes que vous mettez en avant. Et préférez la sobriété : inutile de surcharger.

Votre portfolio doit vous ressembler. Ajoutez-y une touche personnelle et respectez un fil conducteur, une charte graphique qui dépeint votre style, vos qualités graphiques et votre sens du détail et de la précision. Votre meilleur atout pour vous démarquer de la concurrence, c’est vous !

2. Créez une version numérique et une version papier

Si vous hésitez sur le support – papier ou digital -, faites-vous plaisir et optez pour les deux. Vous pouvez d’ailleurs agrémenter la version online de maquettes et plans en 3D, de vidéos et autres réalisations à haute valeur ajoutée. Cela en toute sobriété !

Pour le modèle papier et imprimé, préférez le format A4, facile à prendre en main et à feuilleter.

3. Tenez votre portfolio à jour

Dès le début de vos études et jusqu’à la fin de votre carrière, n’oubliez pas de mettre le contenu de votre book à jour. Commencez par les projets de grande envergure, les plus éclectiques, ceux dont vous êtes fier·ère. Affichez fièrement le chemin parcouru pour en arriver où vous êtes aujourd’hui, projets académiques inclus. Expliquez les problématiques et challenges auxquels vous avez été confronté·e et les solutions proposées pour y répondre.

Avant un entretien d’embauche, préparez-vous également à répondre à diverses questions sur les projets/chantiers présentés dans votre portfolio. Votre audace, votre créativité et votre ambition seront certainement appréciées.

4. Valorisez des projets en tous genres

Rome ne s’est pas construite en un jour et votre carrière non plus (on imagine). La majorité des architectes passent par des projets très différents avant de trouver leur style, leur véritable vocation, les missions qui leur collent à la peau. Cette diversité saura être appréciée si elle justifie ensuite votre spécialité.

5. Soignez la présentation de votre portfolio

Si vous apportez une version papier de votre portfolio, ne laissez aucun détail au hasard : reliure, farde de protection, type de papier… Ces éléments à eux seuls peuvent faire toute la différence aux yeux des bureaux d’architecture, lorsque vous postulez. Les plus perfectionnistes vont même jusqu’à parfumer leur book, pour un effet inoubliable et longue durée.

Votre page de garde vous introduit, faites-en sorte qu’elle donne envie d’aller plus loin et de dévorer chaque page. N’oubliez pas non plus d’inclure une page destinée à votre CV (dument complété). De nombreux outils existent sur Internet pour créer un portfolio aussi joli que percutant (Canva, pour n’en citer qu’un).

6. Incluez d’éventuelles recommandations

Si vous avez effectué des stages ou travaillé dans des bureaux d’architecture par le passé, demandez à vos précédents employeurs/formateurs de vous écrire une lettre de recommandation à joindre en copie de votre portfolio lorsque vous postulez. Les témoignages d’anciens clients (pleinement satisfaits) feront également leur effet !